Galerie vidéo

Ford Mustang 1964 : les origines

Le 17 avril 1964[1] marque un tournant dans l’histoire de l’industrie automobile ; ce jour-là, Ford, second constructeur mondial, présente à la foire mondiale de New York sa Mustang. Ford a en quelque sorte réinventé l’automobile pour les jeunes Américains issus du baby boom et blasés des grosses voitures lourdes et massives. Lee Iacocca, alors directeur général de Ford, avait depuis longtemps la vision d’une petite voiture sportive qui envahirait les rues (comme la Coccinelle de Volkswagen en Europe). Au lieu de faire une énième version d’une voiture déjà existante, Ford met sur roues le concept de pony car. Créée au départ comme un coupé deux places dans la plus pure tradition européenne, Lee Iacocca réalise que le succès dépend en grande partie du volume des ventes, ainsi, pour économiser les coûts de développement, les premières versions seront directement basées sur la Ford Falcon familiale.
La Mustang est alors dotée en série d’un moteur de 6 cylindres en ligne de 2,8 L ou, en option, d’un V8 de 260 ci (4,2 L) ou d’un 289 ci (4,7 L). Elle est disponible en coupé hardtop ou en cabriolet (la carrosserie fastback apparaît en 1965). Il y a du chrome en abondance, ce qui la rend des plus attrayante pour les jeunes. De nombreuses options sont disponibles pour agrémenter la voiture, le but étant que chacun ait une Mustang unique. Elle est en concurrence avec la Plymouth Barracuda sortie deux semaines plus tôt mais qui n’aura pas l’immense succès de la Mustang. La version officielle du nom de Mustang viendrait de John Najjar, concepteur de la Mustang prototype I, qui aurait proposé ce nom tiré de l’avion P-51 Mustang dont il était fan. Ceci est une légende comme le précise le livre officiel de Ford sur les Mustang. Le nom Mustang provient du cheval du même nom (d’où le logo).

 

Depuis 2011 : nouveaux moteurs V6 et V8

Ford a développé de nouveaux moteurs sur les versions 2011 (disponibles dès 2010).Un nouveau moteur V8 dont le nom du projet était Coyote a été développé par Ford. Les principales innovations sont un bloc en aluminium, l’augmentation de la cylindrée à 5,0 L et l’ouverture variable des soupapes. Le résultat est une augmentation de puissance (426 ch) et une diminution de consommation de carburant.
Un nouveau V6 a été développé sur les mêmes bases d’innovations que le V8. La cylindrée est de 3,6 L pour une puissance de 305 ch.En 2011 (millésime 2012), une version spécifique Boss 302 a été présentée sur la base du V8 porté à 450 ch. Un système de double clé permet une gestion électronique (injection, suspension) soit « civile » pour route ouverte, soit « racing » (« course ») pour la piste.